Québec, automne 2012

Journal de cette nouvelle saison 2012.

Comme d’habitude, il faut cliquer sur les photos pour les regarder en grand.


15-16 sept., km 0, Ouverture comme tous les ans dans la région de Mont-Laurier.

Les chiens et les chasseurs doivent se dérouiller et retrouver leurs automatismes. Tout est revenu très vite en place : à 10 heures notre quota de gélinottes était presque fait (on en a gardé une à faire pour l’après-midi). Faut voir aussi qu’on s’était levé aux aurores, avec une énorme envie de foncer dans les bois !

Ouverture
Fin de matinée, les chiens sont bien fatigués.

L’après midi sera consacrée à rechercher des coins à bécasse. Pas fameux...

Dimanche Yannick nous rejoint avec ses setters. Après une matinée infructueuse, on change de coin. Yannick nous emmène dans une zone qu’il connait. Là ce n’est pas pareil ! Y’a du piaf !
Yannick

A cette époque les feuilles ne sont pas encore tombées : voir les oiseaux n’est pas toujours facile, alors tirer l’est encore moins ! Je n’ai même pas réussi à prendre les chiens en photo. Pour les nôtres ce n’est pas grave, mais j’aurais bien aimé avoir les deux lemons sur la pellicule.
C’est la première fois que Thierry voyait de vrais setters anglais au Québec !

Gélinotte huppée
On comprend pourquoi la gélinotte est huppée !

18 sept., km 1.100, Estrie.

Un vent à décorner les boeufs, auquel s’est ajouté une petite pluie en début d’après-midi.
Des conditions pas faciles qui expliquent que nous n’avons pas vu beaucoup d’oiseaux.

20 sept., km 1.300, Estrie.

Très belle journée de chasse, plein de gélinottes ! Les bécasses par contre n’étaient pas présentes, je les ai pourtant cherchées tout l’après-midi. On s’est vraiment bien amusé sur des oiseaux très piéteurs, souvent en famille. Vu le nombre d’oiseaux vus, je me suis limité à ne tirer qu’un oiseau par famille et malgré ça le quota a été atteint le matin ! Les chiens vont bien dormir, comme le bonhomme !
Tangor a mal à une patte, et je ne la sortirai pas du week-end... Elle viendra avec nous mais restera au repos.
J’ai fait des essais de vidéo qui n’ont pas été très concluants, mais je vois un peu plus ce que je pourrais faire avec la caméra.

Avec le froid de ces dernières matinées, c’est le début des magnifiques couleurs d’automne.


22-23 sept., km 1.600, Rouge-Matawin

Les couleurs d’automne sont au maximum. On en prend plein les yeux, malgré un temps plus que maussade. Samedi matin, pluie battante. Les chiens se sont battus dans des conditions plus que difficiles pour nous montrer quelques oiseaux.

La migration des bécasses a commencé. Nous avons trouvé un coin avec de grosses concentrations d’oiseaux. Dan et ses pudels étaient avec nous pour un premier week-end avant le New-Hampshire et ils s’en sont donné à coeur joie !

IMG_2229.jpg
Gélinotte huppée.


Semaine du 26 sept., km 2.340, Outaouais

C’est toujours avec autant de plaisir que je retrouve Martin et son braque allemand à son camp de chasse. Il fait beau et chaud, les paysages sont toujours aussi beaux. Quoi demander de plus quand les chiens tournent bien et qu’il y a des oiseaux !

Chalet de Martin
Le chalet de Martin qui surplombe le lac.

Lac Annie
Vue du chalet sur la brume du lac Annie au petit matin.

Lac Annie

Martin et Taïji
Martin et Taïji.


29-30 sept., km 3.450, Mastigouche



Une météo pleine de pluie ! Alain et sa blonde nous ont rejoint pour découvrir la chasse aux chiens d’arrêt. Même si la météo n’était pas la meilleure, les oiseaux étaient là et les chiens se sont donnés à fond. Toujours pas de photos ou de vidéo, autant à cause de la pluie que des feuilles qui ne sont pas encore tombées. Il était presque impossible de tirer dans certains sous-bois tant il y avait de végétation.
On ne peut pas tout avoir, de superbes couleurs d’automne et des arbres nus pour mieux voir !
Nos deux invités étaient bien crevés mais ont apprécié le week-end.

2 oct., km 4.200, New Hampshire

Je retrouve lundi soir le chalet au bord du lac avec un joli couché de soleil.
NH : vue du chalet
Vue du chalet

Mardi, petite journée. Peut-être moins d’oiseaux que l’année dernière. Mercredi, il fait chaud. En fait il y a des oiseaux. Dana et Blüe m’ont rendu la vie impossible dans les vieilles aulnaies. Elles vont vite et loin. Bipeur à droite, bipeur à gauche, et je coure entre les aulnes tout croches. En fait il fait très chaud ! Je suis trempé comme rarement, plus fatigué qu’après une journée Bonifato-Orto di Piombu-Carrozu.
Il a manqué quelques nuits de gel qui auraient réduit la végétation basse. Car non seulement c’est impossible de marcher, mais c’est aussi impossible de tirer.
Ma plus mauvaise journée de tireur : plus de vingt cartouches pour une seule bécasse !
Vendredi Thierry battra ce record immortalisé ci-dessous !
Bécasse : 1/20
Bécasse : 1/22

A ce jeu là Tangor reste imbattable. Taux de succès 100 %, toutes les bécasses arrêtées me sont parties dans les pattes !
J’ai fini la journée par un coin à gélinotte, histoire de souffler un peu, puis la bruine est arrivée.
Jeudi, journée de repos (petite sortie de deux heures des deux soeurs). Puis la pluie s’est mise à tomber, donc pas de regrès. Avec les jours qui s’annoncent, tout le monde a intérêt à être en forme !

Couleurs d'automne
Couleurs d’automne au New-Hampshire : chasser dans de tels paysages est fantastique !

Dindons Dindon Dindons
D’année en année je vois de plus en plus de dindons au New-Hampshire et dans le sud du Québec.

Castor
C’est première fois que je vois un castor. C’est bien plus gros que je ne l’imaginais. Et bien plus pataud. Celui-ci a traversé le chemin devant la voiture.

NH : chalet
Le chalet.

NH : vue du chalet
Vue du chalet.

NH : vue du chalet
Vue du chalet.


Samedi les Américains Dan et Mattew sont là pour trois jours.
La première journée de chasse se passera sous une pluie battante, mais ça ne nous empêchera pas d’avoir besoin de nous désaltérer à l’arrière du pickup !

Tailgate party
Tailgate party.

Matthew pique un petit roupillon après la chasse... La journée fut sportive !
NH : Matthew et Blüe
Matthew et Blüe.

De retour lundi soir, les feuilles commencent à bien tomber et les couleurs s’en vont peu à peu...
Fin des couleurs
Fin des couleurs.


11 oct., km 4.900, Estrie.

Petite journée à Louise-Gosford pour couper la semaine de repos. Météo très fraiche et très venteuse. Concrètement, les oiseaux vus nous changent du New-Hampshire !


Vol d'outardes
Décollage d’outardes du terrain d’entrainement.

Quelques photos de bécasses


Bécasse au sol
Bécasse arrêtée par Dana.

Samy et sa bécasse
Samy devant sa bécasse.

Bécasse
Bécasse de Samy.

Samy
Le bel arrêt de Samy sur cette bécasse.

Quelques photos de Tangor

Le poids des ans commence à peser... Mais quand elle montre où est la bécasse, alors ça décolle juste à cet endroit !

Tangor

Tangor

Tangor

Tangor


13 oct., km 5.200, Mastigouche.

Nous voilà repartis à Mastigouche. Pat vient avec nous découvrir la chasse avec des chiens d’arrêt. Nous retrouvons sur place Denis et sa petite chienne française Caza des Collines de l’Izars. Caza est une petite bombe qui ne baisse pas le pied de la sortie.

Denis et Caza
Denis et Caza.

Setters du Québec
Dana, Caza et Blüe à la fin d’une bonne grosse journée.

Pat va se démener pour arriver à avoir sa première bécasse. Quelque chose sur la photo laisse à penser qu’il a apprécié sa journée avec des setters...

Chasseur heureux
Chasseur heureux !

14 oct., km 5.400, Saint-Maurice.


Neige sur les aulnes
Neige sur les aulnes.

Nous voici à Saint-Maurice, pour la seule journée de la saison. On se fait cueillir par un temps froid et neigeux. Les chiens se battent, mais nous sommes loin des densités d’oiseaux auxquelles le New-Hampshire nous a habitué !

Blüe à l'arrêt
Blüe à l’arrêt.

Blüe à l'arrêt
Blüe à l’arrêt.


Bécasse floue...
On ne gagne pas à tous les coups, il y a au final beaucoup de photos floues...

Gélinotte huppée
Gélinotte huppée sous le nez de Blüe.

Blüe a explosé cette saison et s’est continuellement améliorée au fil des sorties. Elle nous a fait deux journées extraordinaires, et c’est elle qui de loin a pris le plus de points.


15 oct., km 5.500, Estrie

Sortie photo sur les terrains d’entrainement de Magog. Bien que la lumière manquait à cause du temps froid et gris, puis de la pluie, nous avons eu quelques belles images.

Bécasse au sol
Bécasse devant le nez du chien.

Dana
Dana.

Bécasse en fuite
Bécasse qui part à patte...

J’ai failli ne pas voir la bécasse partir à la course ! Puis elle a décollé très vite.


20 oct., km 6.500, Vermont

Pour le dernier week-end de la saison, nous allons chez Dan dans le Vermont.
Hervé ben Laden et Thierry ben Lallement se trouvent coincés aux douanes américaines par un bon douanier américain très zélé pour qui nos papiers d’importation d’arme n’allaient pas. Après avoir contacté une agence fédérale pour savoir si il fallait nous mettre en prison ou nous mettre une bonne grosse amende, nous sommes quittes pour retourner chez Thierry déposer le fusil. Bref, 7h30 pour aller chez Dan au lieu des 2h30 prévues...

Heureusement que Dan et son ami Josh nous ont prêté des fusils, nous avons donc pu chasser normalement dans les magnifiques paysages montagneux du Vermont. Et cerise sur le gâteau, sous un ciel bleu !

Josh
Josh.

Dan
Dan.

Chasse au Vermont
Chasse au Vermont.

Bandit
Bandit le pudelpointer.

Thierry
Thierry.


========================================================
Merci à tous, Alain, Pat, Matthew, Yannick, Denis, Josh pour ces belles sorties que nous avons faites ensemble, à Martin et sa passion de la chasse et des grands espaces. Merci à Dan pour cette découverte du Vermont, tant côté chasse que côté culinaire, et bien évidement à Thierry sans qui tout ceci ne serait pas possible.
========================================================
Les prévisions...

2013, Dakota. Mais ceci est une autre histoire...


Nb : aucune bécasse prise en photo n’est blessée. Toutes ont été photographiées en action de chasse, sans avoir été levées précédemment.